Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 CERN Enigmass Asterics LAPTh IDEX


Rechercher


Accueil du site > Actualités

Ondes gravitationnelles : et de deux !

mis à jour le

Joli cadeau de Noël pour les scientifiques des collaborations LIGO et Virgo : le 26 décembre 2015, les détecteurs Advanced LIGO ont enregistré un nouveau signal d’ondes gravitationnelles, trois mois après la première détection. Cette fois encore, le signal – une infime déformation de l’espace-temps – provient de la « valse » finale de deux trous noirs qui finissent par fusionner, un phénomène appelé coalescence.

Cette deuxième observation confirme que ce type d’événements cataclysmiques est relativement fréquent et augure d’autres détections à partir de fin 2016, lorsque redémarreront, après des travaux d’amélioration, les détecteurs Advanced LIGO (aux Etats-Unis) et Advanced Virgo (en Italie). De quoi en apprendre davantage sur les couples de trous noirs, ces astres si compacts que ni lumière, ni matière ne peuvent s’en échapper. Cette découverte, réalisée par une collaboration internationale comprenant des équipes du CNRS, est annoncée le 15 juin 2016 pendant la conférence de l’American Astronomical Society, à San Diego, et fait l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters.

Le LAPP a participé à cette découverte à travers son implication dans l’expérience Virgo à laquelle il contribue significativement depuis de nombreuses années. Ses contributions portent sur le développement et la mise en oeuvre du détecteur - de Virgo dans sa configuration initiale à la version améliorée Advanced Virgo - ainsi que son exploitation et l’analyse des données collectées par LIGO et Virgo, à la recherche de signaux émis par des sources d’ondes gravitationnelles. Vue aérienne de Virgo. © Virgo / Nicola Baldocchi 2015

En savoir plus :

Contacts : Frédérique Marion, Benoît Mours