Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Activités techniques > Valorisation > Organisation de la valorisation

Actions de valorisation réussies au LAPP et à l’IN2P3

mis à jour le

Des exemples à consulter

- Système innovant pour peser les trains en marche !  : Peser des charges de plus de 20 tonnes en mouvement, comme un camion ou un train, n’est pas chose aisée. Une technologie inédite de pesage utilisant des poutres métalliques directement instrumentées et servant de balance a été mise au point par des ingénieurs du CENBG. La structure métallique elle-même, reposant sur deux appuis, sert directement de capteur et fournit un signal électrique unique, directement proportionnel à la masse de la charge, et ce quelle que soit sa position sur la poutre. Placé au niveau d’un rail, le système donne le poids d’un train avec une précision inférieure ou égale à 0,5 %. Simple de mise en œuvre, précis et efficace, ce système de pesage fait l’objet d’un brevet, publié le 6 avril 2011. Une première licence d’exploitation vient d’être signée pour utiliser ce dispositif dans le domaine ferroviaire. Lire le communiqué de presse de l’IN2P3 (6 avril 2011)

- CRISTAL/Agilium : Une équipe du LAPP a reçu le prix de la valorisation IN2P3 suite au transfert réussi de la technologie logicielle CRISTAL qui a abouti à la création d’une entreprise en Haute-Savoie et à la signature d’un accord de licence entre les 3 partenaires académiques : le CERN, le CNRS et l’Université West of England à Bristol et l’exploitant.

Lire l’article paru dans le journal du CNRS Lien vers le site Agilium

- Informatique biomédicale sur grille : Les travaux réalisés par Lydia Maigne et l’équipe PCSV (Plate-forme de Calculs pour les Sciences du Vivant) du laboratoire LPC de Clermont-Ferrand ont contribué à la recherche de nouveaux médicaments. L’équipe a également participé à la mise en œuvre du Réseau sentinelle cancer Auvergne qui a pour objectif de recueillir, traiter et distribuer avec un très haut niveaude confidentialité des données et images médicales sur les cancers.

Lydia Maigne et l’équipe PCSV sont les lauréates 2010 du prix de la valorisation de l’IN2P3

- Pegase/SDF : une valorisation réussie par l’APC en 2008
Valorisation d’un automatisme développé par l’équipe Pegase de l’APC dans le cadre d’un contrat de valorisation industrielle avec l’entreprise SDF permettant de commander de façon parfaitement autonome le déplacement d’une structure porteuse de panneaux photovoltaïques et d’augmenter ainsi le rendement énergétique attendu de 30% par rapport à des structures fixes.

- Capteurs à pixels CMOS : Les équipes de l’IPHC et de l’IPNL travaillent en étroite collaboration dans l’objectif de fournir des capteurs encore plus performants pour la physique des particules, et déclinent leurs travaux, en collaboration étroite avec des industriels français, pour le développement d’imageurs (c.a.d microscopes ultra rapides à comptage de photons) pour la biologie, l’assistance chirurgicale, et d’autres applications sociétales (vision nocturne, portique de sécurité...).

- Application des sources d’ions et plasmas aux besoins industriels : Action de valorisation menée au LPSC depuis de nombreuses années
et qui a permis notamment le transfert vers la société TECHMETA d’une technologie innovante de traitement de surface par plasma permettant la réalisation de miroirs chauffants

- Création de la société RC-Lux produisant une lampe UV à partir d’un plasma ECR excité par une source HF pour la stérilisation des eaux à partir d’un brevet déposé par PAscal Sortais : "Lumière sur un nouveau stérilisateur" (paru dans le journal du CNRS de mai 2006)

- LABRADOR (LABoratoire RADiologique envirOnnement de l’IPNL) créé en 2001 et animé par Olivier Grosso est accrédité par la COFRAC pour réaliser des prestations de mesures en spectrométrie gamma, scintillation liquide et alpha-bêta global.