Vidéo du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

Rapport d'activité LAPP

Rapport d'activité

CNRS IN2P3 CERN LAPTh UGA IDEX ESCAPE Enigmass MUST EUROPIA IDEFICS DU2I


Rechercher


Accueil du site > Actualités

Tetiana Berger-Hryn’ova : lauréate d’une bourse ERC Consolidator

mis à jour le

Tetiana Berger-Hryn'ova : lauréate d'une bourse ERC Consolidator

Tetiana Berger-Hryn’ova, responsable du projet ATLAS au LAPP, vient de décrocher pour le projet DITTO une bourse Consolidator de l’European Research Council (ERC). Le projet DITTO cherche à mettre en évidence des déviations entre le modèle standard de la physique des particules et les observations expérimentales dans des désintégrations impliquant des dileptons. L’objectif ? Traquer les indices d’une Nouvelle Physique dans les très hautes énergies.

Le LHC est connu comme la machine qui a découvert le boson de Higgs. Mais ce formidable outil d’investigation de l’infiniment petit cherche aussi à prendre en défaut le modèle standard de la physique des particules pour faire émerger une nouvelle physique permettant d’éclairer les zones d’ombres que sont par exemple la matière noire ou l’asymétrie matière/antimatière. En vain pour l’instant. Une des raisons pourrait être que le LHC, aussi puissant soit-il… ne le soit pas encore suffisamment pour produire directement ces nouvelles particules : la nouvelle physique se cacherait alors dans des domaines d’énergies encore inatteignables. Doit-on pour autant renoncer à sonder l’existence de cette nouvelle physique au LHC ? Non, car des subtilités quantiques en propageront la trace à plus basse énergie, modifiant presque imperceptiblement certaines observables qui sont mesurables au LHC. Place donc à des mesures toujours plus précises.

Mesurer précisément les désintégrations en deux leptons

C’est ce que Tetiana Berger-Hryn’ova, physicienne et responsable de l’équipe ATLAS au Laboratoire d’Annecy de Physique des particules (LAPP), réalise avec les désintégrations créant deux leptons. En effet, selon certains modèles de nouvelle physique, le nombre de ces évènements devrait connaître un rebond dans des domaines de très haute énergie, là où le Modèle Standard prédit une baisse constante. L’objectif du projet DITTO est donc de tenter de mettre en évidence les premiers signes de ce rebond, les premiers écarts entre le nombre d’évènements dileptoniques prédits par le Modèle Standard et ceux effectivement observés. Pour cela, il est nécessaire de collecter et d’analyser le maximum de données concernant les collisions engendrant deux leptons et donc de pouvoir les discerner parmi les milliards d’interactions par seconde que connait ATLAS.

La bourse ERC Consolidator, que Tetiana Berger-Hryn’ova et son équipe ont obtenue, permettra d’augmenter les moyens disponibles pour isoler et caractériser très finement les collisions d’intérêt et ainsi accéder à des quantités très importantes de données à analyser et à comparer avec le Modèle Standard. Elle sera également l’occasion de constituer autour de la physicienne une plus grande équipe de recherche afin d’analyser ces données, d’améliorer encore l’efficacité d’ATLAS et de jeter, peut-être, les premiers jalons d’une plus grande compréhension des lois de notre Univers.

En savoir plus :
- Communiqué de l’ERC sur les Consolidator Grants 2022 : https://erc.europa.eu/news-events/n...
- Article du CNRS : https://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/le-...