Vidéo du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

Rapport d'activité LAPP

Rapport d'activité

CNRS IN2P3 CERN LAPTh UGA IDEX ESCAPE Enigmass MUST EUROPIA


Rechercher


Accueil du site > Actualités

Journée internationale des femmes et des filles de science

Journée internationale des femmes et des filles de science

Le 11 février est la Journée internationale des femmes et des filles de science. Pour l’occasion, le LAPP vous fait découvrir le travail de certaines des talentueuses femmes qui travaillent au laboratoire. Retrouvez également tous ces portraits sur notre compte Twitter tout au long de la journée !

Claire Adam

Physicienne sur l’expérience ATLAS du CERN. Claire Adam est depuis peu chargée de faire grandir EUTOPIA, la toute jeune plateforme de médiation scientifique du LAPP.

Découvrir l’espace découvertes EUTOPIA.


Tetiana Berger-Hryn’ova

Tetiana Berger-Hryn’ova, chercheuse, Responsable du groupe ATLAS, travaille sur la recherche de nouveaux phénomènes à l’état final avec deux leptons pour comprendre comment fonctionne notre univers. Elle participe également à la mise à niveau de l’électronique du calorimètre ATLAS pour HL-LHC et travaille sur le système de déclenchement d’ATLAS. Elle est également membre du Comité consultatif des utilisateurs du CERN (ACCU) et du forum des enseignants et étudiants du CERN.


Lucia Di Ciaccio

Lucia Di Ciaccio, Enseignant-Chercheur, USMB et LAPP, est membre de la Collaboration ATLAS au CERN. Son domaine de recherche est la physique des particules. Elle fait partie de la Collaboration ATLAS qui étudie les collisions proton-proton auprès du grand collisionneur d’hadrons du CERN, le LHC. A présent, son activité porte sur la recherche indirecte de signes de nouvelle physique qui pourraient se manifester dans la production de paires de bosons de jauge.


Andrea Jeremie

Andrea Jeremie, ingénieure de recherche pour SuperNEMO.

En tant que coordinatrice technique pour SuperNEMO, expérience explorant les neutrinos, elle s’assure que tout s’assemble correctement.


Narei Lorenzo Martinez

Narei Lorenzo Martinez, physicienne des particules au laboratoire d’Annecy LAPP, fait partie de la collaboration ATLAS au CERN, qui a pour mission de tester le Modèle Standard de la physique des particules dans tous ses recoins. Ses recherches portent sur des interactions extrêmement rares entre quatre bosons de jauge, afin d’obtenir des réponses sur la matière noire. En outre, elle dirige une équipe d’ingénieurs et physiciens qui travaillent sur une nouvelle série de carte électroniques de calibration du calorimètre à Argon liquide d’ATLAS, qui seront montées sur le détecteur lors du long arrêt pour la transition vers la phase de haute-luminosité du LHC (aux alentours de 2025).


Frédérique Marion

Frédérique Marion, chercheuse pour Virgo.

Au sein de l’équipe Virgo, Frédérique Marion traque les ondes gravitationnelles émises par les coalescences d’astres compacts (étoiles à neutrons ou trous noirs).


Eleonora Polini

Eleonora Polini, doctorante pour Virgo, en charge de la réduction du bruit quantique du détecteur. Son projet de recherche consiste à installer une nouvelle technologie quantique, appelée "frequency-dependent squeezing", pour améliorer la sensibilité sur tout le spectre de détection de l’interféromètre Virgo lors de la prochaine série d’observations.


Tania Regimbau

Tania Regimbau, Directrice de recherche dans Virgo. Spécialiste du fond gravitationnel stochastique, son objectif dans les prochaines années sera la détection du signal d’ensemble formé par tous les systèmes binaires de trous noirs et d’étoiles à neutrons de l’Univers.


Marina Ricci

Chercheuse en astrophysique et cosmologie au LAPP.

En tant que chercheuse postdoctorante au LAPP, son travail vise à comprendre les lois qui régissent l’Univers à l’aide d’observations du ciel et de simulations. En ce moment, elle contribue à la préparation du futur relevé de l’Observatoire Vera C. Rubin, qui observera la moitié du ciel avec une profondeur inégalée.


Eleonora Rossi

Eleonora Rossi, chercheuse pour l’expérience ATLAS au Grand collisionneur de hadrons proton-proton du CERN. Son project de recherche est focalisé sur l’interprétation des résultats obtenus par ATLAS au Run 2 du LHC, dans le cadre de théories effectives (EFTs).


Monica Seglar-Arroyo

Monica Seglar-Arroyo, chercheuse pour Virgo, en charge de l’amélioration de la reconstruction de h(t), le signal des ondes gravitationnelles. Ce signal, qui arrive au détecteur Virgo, est produit dans divers phénomènes dans l’univers. La reconstruction de ce signal donne accès par exemple à l’observation d’effondrements des binaires de trous noirs et d’effondrements des binaires des étoiles à neutrons. Elle travaille aussi avec le groupe CTA au LAPP dans la physique multi-messager, et elle est impliquée dans la préparation de CTA au suivi des ondes gravitationnelles.


Laura Zambelli

Depuis le prototype de la future expérience DUNE, Laura Zambelli (chercheuse au LAPP) mesure les performances de cette nouvelle technologie. D’ici une dizaine d’années, DUNE, avec son géant détecteur d’argon liquide enfouit sous terre aux USA, révélera les mystères des neutrinos.


Pour en savoir plus :