Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Emploi/Formation > Thèses - Stages de M2

Recherche de nouveaux phénomènes par étude de la polarisation des bosons vecteurs au LHC

Depuis l’observation du boson de Higgs en 2012 au LHC, aucun signe tangible de l’existence de nouvelles particules non-prédites par le modèle standard (MS) n’est apparu dans les recherches directes menées.

Certains aspects du modèle standard sont cependant restés encore inaccessibles, principalement faute de données suffisantes pour mesurer précisément certains de ses processus rares. C’est le cas de la production de paires de bosons de gauge et la caractérisation de l’interaction des bosons de gauge entre eux. Plus particulièrement, les états de polarisation de bosons W et Z produits par paires et les corrélations entre ces états de polarisation des deux bosons peuvent nous apporter des informations nouvelles encore jamais exploitées pour rechercher des déviations aux prédictions du modèle standard, et donc une indication indirecte de la présence de nouvelle physique.

Le sujet du stage de M2 proposé porte sur la mesure des états de polarisation longitudinaux et transverse des bosons WZ produits par paire. Dès son stage de M2, le candidat aura accès à l’ensemble des données collectées par l’expérience ATLAS entre 2015 et 2018, soit une statistique sans précédent de 140 fb-1. Le travail prévu portera sur le développement de nouvelles techniques de séparation des états de polarisation longitudinaux et transverse des bosons en exploitant des méthodes novatrices d’apprentissage automatique (ou « machine learning »). Le travail du candidat sera intégré dans le groupe d’analyse de la collaboration internationale ATLAS travaillant sur cet état final WZ, groupe qui est coordonné par l’équipe du LAPP.

Encadrant : Emmanuel Sauvan (sauvan@lapp.in2p3.fr)

Sujet détaillé :