Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Emploi/Formation > Thèses - Stages de M2

Étalonnage du détecteur d’ondes gravitationnelles Advanced Virgo pendant la période d’observation O3.

mis à jour le

En 2017, la première observation conjointe d’ondes gravitationnelles provenant d’une coalescences d’étoiles à neutrons et d’un sursaut gamma, suivie par celle d’un signal optique, a ouvert un tout nouveau chapitre de l’astronomie. Outre la confirmation de la nature des sursauts gamma courts, de nouveaux types de mesures ont pu être réalisés, allant de tests de la relativité générale à une nouvelle mesure indépendante de la constante de Hubble, avec une précision de l’ordre de 15%.

Les améliorations en cours des détecteurs LIGO et Virgo devraient augmenter le nombre de sources observées, améliorant les résultats et ouvrant de nouvelles possibilités. Pour les prochaines années, une alternance de périodes d’observations d’environ un an et de périodes d’améliorations des détecteurs est prévue. La prochaine période d’observation, O3, va commencer début 2019. Pour chaque prise de données, un important travail d’étalonnage du détecteur doit être effectué afin de reconstruire l’amplitude des ondes gravitationnelles à partir des différents signaux mesurés dans l’interféromètre. Avec les détections de plus en plus nombreuses à venir, la précision de l’étalonnage du détecteur et la précision de la reconstruction du signal d’onde gravitationnelle devront être de mieux en mieux maîtrisées.

Le stage se déroulant au cours de la période d’observation O3 de LIGO et Virgo, le travail pourra s’articuler autour d’un des thèmes suivants (en fonction des dates du stage et de sa durée en particulier) :

  • l’étalonnage du détecteur Advanced Virgo à l’aide d’une des trois méthodes indépendantes : une méthode ‘standard’, une méthode utilisant un laser auxiliaire pour déplacer un miroir de l’interféromètre par pression de radiation (calibrateur optique), et une méthode utilisant une masse en rotation pour déplacer un miroir de l’interféromètre par variation du champ gravitationnel local (calibrateur newtonien).
  • la reconstruction du signal d’ondes gravitationnelles utile pour l’analyse des données scientifiques de Virgo et l’étude des signaux d’origine astrophysique.

Encadrant : Loïc Rolland (rolland@lapp.in2p3.fr)

Sujet détaillé :