Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Actualités

Inauguration du premier grand télescope de CTA

mis à jour le

Inauguration du premier grand télescope de CTA

Mercredi 10 octobre 2018, plus de 200 invités du monde entier se sont réunis sur le site nord de CTA (Cherenkov Telescope Array), pour célébrer l’inauguration du premier prototype de télescope de grande taille (LST). Le télescope, nommé LST-1, devrait devenir le premier des quatre LST prévus sur le site nord de CTA, situé à l’observatoire du Roque de los Muchachos (ORM) sur l’île de La Palma, aux iles Canaries (Espagne). Il est également prévu d’implémenter sur ce site 15 télescopes de taille moyenne (MST).

CTA est un réseau de plus de 100 télescopes au sol, répartis en deux observatoires, le premier situé dans l’hémisphère nord, à La Palma et le second dans l’hémisphère sud, dans le désert d’Atacama au Chili. Les télescopes sont de trois tailles différentes : grande (Large-Sized Telescope - LST), moyenne (Medium-Sized Telescope - MST) et petite (Small-Sized Telescope - SST). CTA est un projet mondial avec plus de 1400 scientifiques et ingénieurs, environ 200 instituts et 31 pays impliqués aussi bien dans la conception que dans la construction du réseau. Du côté français, des équipes de recherche du CNRS (IN2P3, INSU), du CEA et de l’Observatoire de Paris sont engagées dans la construction de CTA.

L’équipe LST comprend plus de 200 scientifiques de dix pays : Brésil, Croatie, Espagne, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Pologne, Espagne et Suède. Dans cet effort véritablement international, le LAPP a eu un rôle moteur, à côté de l’Institut Max Planck de physique de Munich, en Allemagne, de l’INFN en Italie, de l’ICRR et de l’Université de Tokyo au Japon, ainsi que de l’IFAE (Barcelone) et CIEMAT (Madrid) en Espagne. Du coté Français, le CPPM (Marseille) participe également au projet LST.

Le télescope LST-1, nouvellement inauguré, a une surface réfléchissante parabolique de 23 mètres de diamètre, soutenue par une structure tubulaire en fibre de carbone renforcée de tubes en acier. La surface réfléchissante de 415 m2 recueille et concentre la lumière de Cherenkov dans la camera, où les tubes photomultiplicateurs la convertissent et l’amplifient en signaux électriques traités par des composants électroniques spécialisés. Bien que LST-1 mesure 45 mètres de haut et pèse environ 100 tonnes, il est capable de s’orienter vers n’importe quel point du ciel en moins de 20 secondes pour acquérir les signaux le plus rapidement possible.

Les équipes du LAPP ont conçu et réalisé différents éléments essentiels du LST :

  • Les structures mécaniques hautes du télescope (« l’arche des télescopes LST » et l’interface mécanique avec le foyer de la caméra)
  • Le système mécatronique de pilotage « drive system » et de contrôle du réseau de télescopes
  • Le système de surveillance de l’électronique et des détecteurs de la camera

Contacts : Armand Fiasson et Jean-Pierre Lees

En savoir plus :
Site web de CTA : https://www.cta-observatory.org/

Communiqué :