Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Thèmes de recherche > CTA > Dernières nouvelles de CTA

Accord sur l’hébergement du site nord de CTA

mis à jour le

CTA et l’Institut d’astrophysique des Canaries (IAC) ont finalisé le 19 septembre 2016 l’accord d’hébergement pour le réseau de télescope CTA de l’hémisphère nord.

Le 19 Septembre 2016, le Conseil de l’Observatoire Cherenkov Telescope Array (CTAO) a conclu les négociations avec l’Institut d’Astrophysique des Canaries (IAC) pour accueillir le réseau de l’hémisphère nord de CTA sur le site de l’observatoire de Roque de los Muchachos à La Palma, en Espagne.

Pour accéder à l’ensemble du ciel, l’Observatoire CTA aura deux sites, avec 19 télescopes prévus dans l’hémisphère nord et 99 dans l’hémisphère sud.

Le site de l’hémisphère nord de CTA sera situé sur le site actuel de l’Observatoire du Roque de los Muchachos sur l’île de La Palma, la cinquième plus grande île de l’archipel des Canaries. A 2200 m d’altitude et niché sur un plateau sous le rebord d’un cratère de volcan éteint, le site accueille actuellement les deux télescopes MAGIC (Major Atmospheric Gamma Imaging Cherenkov Télescopes). Cet emplacement offre d’excellentes conditions pour les observations astronomiques.

L’accord permet à la construction du réseau nord CTA de démarrer sur le site Roque de los Muchachos et assure l’accès à l’infrastructure et aux services communs nécessaires au fonctionnement de l’Observatoire, y compris la connexion numérique du réseau CTA avec le reste du monde . Au-delà de la fourniture du site nord, l’Espagne envisage d’apporter une contribution importante à la construction du CTA.

La construction d’un prototype de grande taille télescope, à laquelle le LAPP contribue, est actuellement en cours sur le site de La Palma et peut être regardé en direct ici : http://webcam.lst1.iac.es/stream2vi....

Les négociations avec l’ESO (European Southern Observatory) pour le site de l’hémisphère sud, près de l’Observatoire Paranal de l’ESO au Chili, devraient se terminer avant la fin 2016. Si tout se déroule comme prévu, la construction commencera en 2017, avec des premiers télescopes sur place en 2018 .