Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 CERN Enigmass Asterics LAPTh IDEX


Rechercher


Accueil du site > Activités techniques > Mécanique et Instrumentation > Organisation

Une organisation souple et performante au service des expériences

Tout en appartenant à la « communauté service » les mécaniciens-instrumentalistes collaborent aux projets scientifiques du laboratoire au sein d’équipes techniques projets. Ces groupes de 2 à 10 personnes pilotés par un ingénieur, prennent en charge le développement de systèmes à dominante mécanique, répondant aux besoins exprimés par les expériences du laboratoire. Ils mettent en œuvre les actions de R&D, de conception, de prototypage et tests, de fabrication en interne et de suivi de sous-traitance, d’installation, de mise en service sur les sites expérimentaux, de maintenance et de démantèlement.

L’organisation du service de mécanique permet à la fois de répondre aux demandes des projets de physique et de développer les compétences métier nécessaires pour apporter aux expériences des contributions techniques reconnues.

Conception et réalisation sont intimement liées dans nos projets. Tous les membres des équipes sont partie prenante dans les développements. Les assistants ingénieurs et techniciens assurant la réalisation et le montage sont associés à la conception et les concepteurs suivent les travaux de fabrication et d’installation. Cette organisation permet de limiter les risques de non-conformité. Les membres du service peuvent être amenés à collaborer à plusieurs expériences en fonction des besoins.

La souplesse de cette organisation nous permet de gérer l’évolution des métiers et des compétences particulières nécessaires pour relever les défis techniques. L’accès à la formation permanente de l’IN2P3 et du CNRS et les actions spécifiques menées par le LAPP sont essentielles pour garantir un haut niveau de performance.

L’activité instrumentation est naturellement associée aux développements mécaniques dans notre service.

Le service de mécanique participe également à des actions nationales (organisation d’écoles de calculs et d’écoles de mécatronique, direction du réseau calcul mécanique IN2P3, participation aux réseaux métiers). Ces collaborations permettent d’améliorer l’efficacité des pratiques. Ces liens forts avec les autres mécaniciens et automaticiens de l’IN2P3 et plus généralement du CNRS sont indispensables pour garantir un haut niveau de technicité. En plus de leurs activités dans les projets, certains membres du service ont la responsabilité de tâches liées à son fonctionnement (outils métiers, informatique, documentation, …).

Les équipes techniques des projets sont amenées régulièrement à présenter l’état d’avancement de leurs travaux dans le cadre de réunions de collaborations internationales. L’organisation des expériences conduit à la fois à une forme de compétition pour dégager les meilleures solutions techniques et à une forte collaboration pour faciliter la synergie entre les équipes. Certains membres du service mécanique, de par leurs compétences reconnues, sont amenés à participer à des actions nationales en tant qu’experts dans des jurys de concours, ou internationales avec des responsabilités dans les collaborations et l’organisation d’écoles.