Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 IDEX CERN LAPTh Enigmass Asterics


Rechercher


Accueil du site > Plateformes > Mésocentre MUST > Les usages

Les usages

mis à jour le

Le mésocentre MUST permet de répondre à de multiples besoins autour du calcul et du stockage scientifiques.

  • Le domaine de la physique des hautes énergies, qui recouvre à la fois les domaines de recherche en physique des particules mais aussi en astroparticules, représente une communauté très consommatrice des ressources apportées par le mésocentre. Que cela soit a travers des collaborations internationales ( WLCG, CTA,...) ou bien afin de répondre à des besoins plus locaux (LAPP) , le mésocentre MUST participe aux ressources de calcul et stockage qui sont exploitées par la communauté.
  • L’exploration de modèles mathématiques théoriques (LAPTH) tel que évolution de l’univers ou bien dynamiques (LEPMI) comme des études sur la migration de molécule à travers des milieux (polymères,...) nécessitant des simulations importantes pour lesquelles le mésocentre s’avère être un outils de premier plan.
  • Couplées aux possibilités de calcul importantes et diverses (scalaire, parallèle, GPU), les capacités de stockage et les performances d’accès aux données scientifiques de MUST permettent la mise en oeuvre d’analyses importantes. Que ca soit dans l’analyse d’images (LISTIC), l’étude de processus rare (LAPP, LAPTH), la mise en évidence de processus rare (EDYTEM) ou bien simplement dans la résolution de problèmes numériques (LAMA), le mésocentre est un atout précieux.
  • Les outils de CAO ou bien de calcul formel tel que ABAQUS, MATHEMATICAL, MATLAB, ANSYS, MAPLE,... peuvent être mis en oeuvre et ainsi bénéficier d’une puissance de calcul importante.
  • Les aspects stockage de données scientifiques correspondent à l’une des fonctions premières du mésocentre