Video du LAPP

Video

Plaquette du LAPP

Plaquette

IN2P3 CERN Enigmass Asterics LAPTh IDEX


Rechercher


Accueil du site > Actualités

Higgs Hunting, saison 2 : Découverte d’un Boson qui pourrait être le Higgs

mis à jour le

Ce mercredi 4 juillet 2012, l’auditorium du CERN était plein à craquer pour assister au nouvel épisode de "Higgs Hunting, saison 2" : les résultats (préliminaires) de la chasse au Higgs avec pour la première fois l’analyse de la totalité des collisions enregistrées en 2012, soit plus du double de la statistique présentée lors du séminaire précédent, en décembre 2011. Une assistance nombreuse se pressait également dans l’auditorium du LAPP, où le séminaire était retransmis en direct.

Masse gamma gamma dans ATLAS
Distribution de la masse des paires de photons dans l’expérience ATLAS. La nouvelle particule observée apparait comme un excès au voisinage de 126 GeV

Les deux expériences ATLAS et CMS, installées auprès du LHC au CERN près de Genève, ont annoncé la découverte d’une particule qui ressemble au Boson de Higgs. Ce boson est recherché depuis plus de 20 ans et constitue une des pièces manquantes du Modèle Standard de la Physique des Particules.

Dans le cadre du Modèle Standard, c’est par l’intermédiaire du champs de Higgs que les particules élémentaires (les quarks et les leptons) acquièrent une masse non nulle. Une fois produit, lors d’une collision proton-proton par exemple, le boson de Higgs, dont la durée de vie est très brève, se désintègre immédiatement en une combinaison de particules. Ce sont ces particules qui sont ensuite détectées par les expériences. Les résultats présentés sont d’autant plus convaincants que les excès d’événements sont observés dans deux des modes de désintégration attendus par le modèle standard et par deux expériences différentes.

Dans les mois et années à venir, les études des propriétés de cette nouvelle particule permettront de conclure si c’est bien le Boson de Higgs qui a été révélé. La nouvelle étape qui s’ouvre avec l’étude des caractéristiques de cette particule s’annonce donc passionnante.

L’équipe ATLAS du LAPP (physiciens, ingénieurs, techniciens) a participé activement aux différentes étapes qui ont mené à cette découverte. Depuis les années 90, elle a contribué à l’élaboration, la construction et le fonctionnement du calorimètre électromagnétique d’ATLAS. Ce détecteur identifie et mesure les électrons et les photons, ces derniers étant une des pierres angulaires dans cette recherche.

Candidat Higgs en 4 électrons dans ATLAS
Un candidat Higgs se désintégrant en quatre électrons dans l’expérience ATLAS

Cette équipe a aussi eu une contribution significative dans le fonctionnement et l’amélioration permanente de la Grille de Calcul, permettant à ATLAS d’inclure dans ses résultats toutes les données collectées jusqu’à récemment.

Enfin, le groupe a analysé les données collectées depuis 2009 et a joué un rôle majeur dans cette découverte.

Mardi 10 juillet à 14h00 dans l’auditorium du LAPP ne manquez pas le séminaire spécial qui sera donné par Elisabeth Petit, du groupe ATLAS-LAPP, sur la recherche du Higgs dans l’expérience ATLAS

Voir le reportage de TV 8 Mont Blanc (JT du 4 juillet)

Reportage de TV8 sur le Lapp (You Tube) Reportage de TV8 au cern (You tube)

Le communiqué de Geneviève Fioraso, ministre de la recherche