Accueil du site ­ > Activités techniques > Informatique ­ > Support et Services

Le service général

Une organisation au service des utilisateurs et des expériences

Le service général est constitué d’une équipe de huit ingénieurs et techniciens qui prennent en charge la gestion des postes de travail microinformatiques, l’administration des serveurs, du réseau, de tous les équipements informatiques avec depuis 2005 un axe de développement important autour du déploiement et de l’administration du mésocentre MUST, nœud de grille EGEE et LCG Tier2 mutualisé à l’échelle de l’Université de Savoie. Il est également dans sa mission de prévoir l’évolution des outils pour anticiper ou répondre aux besoins des utilisateurs. Un ingénieur est en charge des développements du site web et des utilitaires d’administration comme de la mise en place et du support aux outils collaboratifs. Une commission informatique se réunit deux fois par an ; elle regroupe l’équipe service général et un représentant des utilisateurs pour chaque groupe expérimental et chaque service technique. Elle fait un état des lieux annuel de la situation de l’informatique au laboratoire et le confronte aux solutions techniques en cours ou à venir. Une réunion utilisateur annuelle informe l’ensemble du laboratoire ; des points techniques précis sont régulièrement présentés en réunion hebdomadaire.

Des activités et compétences tournées vers les services

Depuis 2007, face à l’émergence de nouvelles technologies et donc de nouveaux besoins utilisateurs, le service informatique a mené de nombreux chantiers, tant au niveau de l’évolution en performance et en capacité des services existants, au niveau de l’introduction de nouveaux services qu’en matière de sécurité et de qualité de service. En particulier, la mise en production de la grille européenne LCG (LHC Computing Grid) et l’implication du laboratoire en tant que nœud de niveau Tier3 puis de niveau Tier2 depuis novembre 2007 et les engagements de capacité et de qualité de service associés ont nécessité des études approfondies dans de très nombreux domaines connexes. En effet, des études ont été menées non seulement sur l’architecture matérielle et logicielle de cette ferme de calcul, sur son administration, mais elles ont eu un impact sur l’architecture des autres équipements et leur administration, sur le poste de travail du chercheur, des fermes de calcul interactives pour les pré et post-traitements, le réseau informatique interne et externe au laboratoire et finalement l’infrastructure électrique et de refroidissement de la salle informatique. En parallèle, l’accès au réseau haut-débit généralisé a remis en question notre vision du nomadisme et des besoins utilisateurs en accès distant.

Qualité de service

La stratégie retenue pour optimiser les ressources humaines et pouvoir prendre en charge la gestion du mésocentre a été d’une part la recherche systématique de solutions de type boîte noire commerciales ou logiciels libres pour les services standards et une recherche de mutualisation des outils d’administration entre le monde du calcul scientifique, les outils collaboratifs et la bureautique. Les actions suivantes ont été entreprises :
- mise en place d’un système d’administration centralisé basé sur les logiciels libres NAGIOS/CACTI qui permet une surveillance en temps réel des équipements Linux, Windows et du réseau,
- remontée des configurations des postes de travail Windows grâce à l’outil OCS/Inventory pour une meilleure gestion des extensions et des licences logiciels,
- installation automatisée de l’ensemble des serveurs Linux grâce à l’outil Quattor,
- mise en place d’un logiciel libre de gestion de ticket d’incidents RequestTracker et généralisation de la procédure pour l’ensemble du support informatique.

Dans la cadre du calcul scientifique, une équipe support applicatif a été constituée avec un objectif multiple : le support pour les expériences LHC, pour les autres expériences du laboratoire et pour l’Université de Savoie dans le cadre du mésocentre.

Sécurité

La sécurité a été renforcée grâce à la mise en place de zones réseaux sécurisées (VLAN) : réseau WIFI visiteurs extérieurs, réseau imprimantes, réseau grille. De plus une action est en cours de déploiement d’un logiciel libre de détection d’intrusion : SNORT.

Gain d’énergie, gain de place

Face à l’évolution très importante que nous devons assumer au sein de notre salle informatique et étant donné les coûts de l’infrastructure nécessaire et les coûts électriques, une politique globale d’économie d’énergie et de gain de place au sol a été décidée. Suite à ce constat, les actions suivantes ont été prises : utilisation du logiciel de virtualisation VMware pour héberger sur un même serveur plusieurs services peu gourmands en ressources, achat systématique de serveurs en format rack et critère de sélection important, dans les appels d’offre, sur la consommation électrique et la dissipation thermique.




mis à jour le vendredi 30 août 2013

Version imprimable version imprimable


LAPP UMR5814, 9 Chemin de Bellevue - BP 110 - Annecy-le-Vieux, 74941 ANNECY CEDEX - FRANCE
Tél : (33) (0) 4 50 09 16 00 - Fax : (33) (0) 4 50 27 94 95 - GPS : N 45° 55' 14.002'' / E 6° 9' 33.998''
TVA : FR40180089013 - SIRET : 18008901303605