Accueil du site ­ > Activités techniques > Electronique ­ > Projets > Projets d’observation du cosmos

Projets d’observation du cosmos
(English version exists)

Les agents du service électronique ont d’importantes responsabilités dans l’expérience d’astrophysique CTA ainsi que dans l’expérience VIRGO de détection des ondes gravitationnelles.

VIRGO

Le service est fortement impliqué dans les développements électroniques de mise à jour pour l’interféromètre. L’équipe des électroniciens de VIRGO a conçu et réalisé la majeure partie du système d’acquisition des données de l’interféromètre depuis l’électronique analogique de préamplification des signaux de photodiodes, en passant par l’échantillonnage et finalement jusqu’à leur traitement numérique. L’équipe a également développé des systèmes pour des fonctions spécifiques telles que la génération de signaux, la distribution des données et la gestion des timing. Les électroniciens ont mis au point une architecture très versatile basée sur l’utilisation de cartes mère (DAQ box) qui peuvent recevoir différents types de mezzanines. Les cartes mères possèdent toute l’intelligence (traitement des données) grâce à de puissants composants programmables (FPGA et DSP) alors que les mezzanines réalisent des fonctions spécifiques : conversion analogique-numérique (ADC), conversion numérique-analogique (DAC), démodulation numérique, alimentation et contrôle des photodiodes, alimentation et contrôle des caméras numériques... L’architecture installée permet de développer rapidement des fonctions sous forme de mezzanines. Le service développe tous les firmwares associés. Les électroniciens ont conçu les préamplificateurs faible bruit pour les photodiodes.

JPEG - 24.4 ko
carte DAQ et mezzanines
JPEG - 16 ko
chaine d’acquisition d’une photodiode
JPEG - 17.3 ko
préamplificateur photodiode

CTA : Čerenkov Telescope Array

Après avoir développé la partie sécurité et slow-control de la caméra HESS, le service a la responsabilité des activités sécurité et slow-control des caméras LST et Nectar-cam. pour cela les agents réalisent des châssis controlés par le logiciel Labview. Le service est également responsable des systèmes auxiliaires des LST. En collaboration avec le service informatique, le service développe une couche d’accès homogène aux données slow-control dans les instruments (Multipurpose OPCUA server, copact-RIO). Ces développements sont mutualisés avec l’expérience SUPERNEMO. Concernant les caméras de type Nectar-cam pour les MSTs, un agent du service est l’ingénieur système responsable de la cohérence technique globale pour la collaboration. Dans le cadre des futures possibilités d’utilisation des SiPM (silicon photo-multiplier), le service caractérise ces composants et a développé un ASIC de lecture dédié.

JPEG - 34.1 ko
chassis slow-control Nectar-cam.




mis à jour le jeudi 25 août 2016

Version imprimable version imprimable


LAPP UMR5814, 9 Chemin de Bellevue - BP 110 - Annecy-le-Vieux, 74941 ANNECY CEDEX - FRANCE
Tél : (33) (0) 4 50 09 16 00 - Fax : (33) (0) 4 50 27 94 95 - GPS : N 45° 55' 14.002'' / E 6° 9' 33.998''
TVA : FR40180089013 - SIRET : 18008901303605